Broue – Choisir un verre pour votre bière

Par

Choisir un verre de bièreOn me demande souvent de suggérer un verre adéquat pour verser telle ou telle bière. Il est vrai que certains produits gagnent à s’étendre dans un contenant d’une forme particulière, mais c’est loin d’être une science exacte. Votre bière ne deviendra jamais infecte si vous la buvez dans une flûte alors qu’un calice était suggéré. À ce titre, de plus en plus de brasseurs – Unibroue et Brasseurs Illimités sont de bons exemples – présentent, sur leurs étiquettes, la forme du verre privilégiée pour consommer leurs produits.

Le choix du verre fait partie du décorum de dégustation. C’est un luxe agréable et un complément profitable, mais c’est rarement essentiel.

Un verre bien choisi permet, selon l’angle de l’ouverture, peut permettre d’emprisonner les saveurs uniques d’une mousse persistante ou de laisser s’envoler plus rapidement les vapeurs frivoles d’une bière aromatique. Le verre peut aussi faciliter la formation d’un col parfait, mettre en valeur la couleur et la brillance de votre bière ou même réguler la température de celle-ci. En effet, un verre sur pied, par exemple, vous permettra de garder votre bière froide plus longtemps.

Mais il y a plus important que la forme du verre; sa propreté est cruciale. Les impuretés que contient votre verre pourraient gâcher la formation d’une belle mousse et altérer votre expérience de dégustation. Si vous utilisez du savon pour laver vos verres (un peu comme tout le monde), assurez-vous de bien les rincer afin d’éliminer les résidus. Le savon et la mousse ne font pas bon ménage. Je déconseille aussi les bock opaques de style allemand (steiner). Ils sont souvent bien jolis avec leurs ornements, mais il ne vous permettent pas de voir ce que vous êtes en train de boire.

Si vous deviez retenir une seule chose de cet article, c’est de ne pas vous priver d’une bonne bière parce que vous n’avez pas le verre conseillé entre les mains. Une bière qui n’est pas piquée des vers sera bonne dans tous les verres!

(…)

Suggestion du moment : La Noblesse – Saint-Arnould. Il y a longtemps que je n’avais pas bu une bière qui ne goûte comme aucune autre bière. Il n’y a pas que du positif dans ce constat, mais au moins nous avons affaire à quelque chose d’audacieux. Pomme au sucre, cassonade, caramel… un mélange de saveurs sucrées qui nous berce en douceur et qui nous fait totalement oublier les 8.5% d’alcool au volume. J’y replongerai immanquablement mes papilles!

On se retrouve le 1er octobre pour ma prochaine chronique sur Bières du Québec. D’ici là, vous pouvez me suivre mon blogue de bières sur DimancheMatin.com.

Tags : , , , , , , , , ,

4 réponses à “Broue – Choisir un verre pour votre bière”

  1. [...] Québec le premier jour de chaque mois. En ce 1er septembre, pour ouvrir la danse, je vous parle du choix d’un verre pour déguster une bière. Vos commentaires sont les [...]

  2. Tristan C. dit :

    Bonjour Bière-Luc,
    Pourquoi est-ce que les verres sans-pied de 500 mL, les pintes, ont-elles souvement un anneau plus large vers le haut de la bière. Est-ce purement décoratif ou a-t-il une utilité?

  3. Bière-Luc dit :

    @Tristan C. : L’anneau plus large, qu’on pourrait aussi appeler le col du verre, est une zone toute désignée pour accueillir la mousse de la bière. Non seulement cet anneau nous indique l’épaisseur optimale de notre collet mousseux (environ la largeur de deux doigts), mais il permet aussi de la soutenir un peu plus longuement. Je ne sais pas si ces verres ont toujours eu cette utilité ou si leur origine laissait croire en d’autres rituels de service, mais je sais qu’aujourd’hui on s’en sert à titre d’indicateur.

  4. Tristan Cloutier dit :

    Merci beaucoup!

Laisser un commentaire