Annedd’ale, un style québécois

Par

anneddaleNul autre que Mario D’Eer, Philippe Wouters et Michel Gauthier sont en train de mettre sur pied un cahier de charge qui servira de guide pour le nouveau style de bière: l’Anned’ale. Ce style sera le premier style québécois et marquera certainement l’histoire brassicole québécois.

Le style s’inspira de l’histoire du Québec, d’ailleurs voici une courte leçon d’histoire sur le nom de ce style.

Annedda signifie arbre de vie, il est présent dans plusieurs mythologies et il est généralement associé à la création du monde. Ici, l’arbre de vie est celui qui a sauvé l’équipage de Jacques Cartier du scorbut. Il s’agit plus précisément du sapin baumier, qui fût introduit aux français par les Amérindiens.

Plus de détails dans la recherche de Jacques Mathieu

Plus de détails sur le style

Bières du Québec vous tiendra au courant des développements majeurs, sinon vous pouvez devenir fan de la page Facebook de l’Annedd’ale.

Tags : , , , , ,

10 réponses à “Annedd’ale, un style québécois”

  1. [...] style de bière avec des hops trouvés dans une vieille grange – on l’appellerait Annedd’ale. Des premiers exemplaires de la bière devraient être disponibles au prochain Mondial de la [...]

  2. Pierre Trudel dit :

    Félicitations, l’appellation anglophone de ce produit qui se veut purement québécois est un manque de respect envers nous tous…

  3. Jean-Francois Morrissette dit :

    Avec une appellation non-contrôlée ? Dire que l’O Q L F fait des efforts pour sortir les noms tels que Starbuck….

    J’irai en guerre CONTRE le produit, à cause du nom.

  4. Pascal Perreault dit :

    Le nom Annedda vient de la langue irroquoise, tant qu’à moi c’est bel et bien québécois, Au même titre que Mistassini, Chibougamau ou Québec qui ont tous une racine amérindienne…

  5. Emile dit :

    Pour créer un style purement québécois, encore faudrait-il domestiquer une levure bien d’ici. Toutes les grandes traditions brassicoles ont leur levure bien typée, c’est ce qui donne l’âme à la bière!
    N’empêche qu’on brasse de la foutue bonne bière au Québec… Je trouve juste ça plutôt précipité de clamer un « premier style québécois » après seulement 2-3 décennies d’expériences brassicoles empruntées d’un peu partout. Les traditions européennes ont mis des siècles et des siècles à définir leurs styles.

  6. Danny Turcotte dit :

    L’Annedd’ale est fait avec la levure Jean-Talon, directement cueillie des voutes du même nom à Québec. Le style se démarque par l’inclusion de sapin baumier dans la recette, ce qui lui confère un goût unique. C’est un style jeune en soi, mais il se définira et se démarquera avec les années.

  7. Pascal Perreault dit :

    Pour qu’un style ai une histoire et une culture, il faut bien qu’il commence par exister ;)

  8. Emile dit :

    Wow! Je suis vraiment heureux d’apprendre qu’on a trouvé une levure à bière qui vient d’ici.
    Ça m’intéresserait d’en apprendre plus sur celle-ci, y a-t-il moyen de trouver de l’information spécifique sur cette levure? Historique, etc.

  9. Danny Turcotte dit :

    Cette levure a été produite grâce aux microorganismes présents dans l’air ambiante des Voûtes Jean-Talon à Québec. En collaboration avec le laboratoire Lallemand à Montréal, ils ont réussi à isoler des colonies de levure propice à la production de bière. Ils ont fait grandir cette culture et les microbrasseries ont pu se procurer celle-ci pour faire leur propre test. Le document qui contient le plus d’informations jusqu’à maintenant est le cachier de charge du projet, disponible sur le site web de Mario D’eer.

  10. [...] «Annedda signifie arbre de vie, il est présent dans plusieurs mythologies et il est généralement associé à la création du monde. Ici, l’arbre de vie est celui qui a sauvé l’équipage de Jacques Cartier du scorbut. Il s’agit plus précisément du sapin baumier, qui fût introduit aux français par les Amérindiens.» Source [...]

Laisser un commentaire